Categories
Systèmes sécurité

Top 13 meilleurs logiciels de caméra de surveillance

 

Pour améliorer la sécurité d’une habitation, d’une entreprise ou d’une boutique, les propriétaires se ruent dans l’acquisition de la caméra de surveillance. Pour contrôler justement le bon fonctionnement de cette dernière, il faut un logiciel approprié. Voici une liste des meilleurs logiciels à privilégier. 

 

1AVMonitor

Pour maximiser la sécurité de votre bureau ou de votre maison, le 1AVMonitor fera parfaitement l’affaire. Il s’agit d’une application performante qui s’active au moindre son ou mouvement anormal.  Ensuite, il arme le micro du dispositif et effectue des captures d’écran. Quoi de mieux pour avoir des preuves concrètes en cas d’intrusion ? 1AVMonitor se démarque également par sa discrétion. 

 

Crae Detect

On parle ici d’un logiciel conçu spécialement pour déceler les mouvements dans une pièce. Pour profiter des avantages qu’il présente, il faudrait brancher préalablement votre webcam et votre caméra sur un PC. Il est entièrement compatible avec le système Windows 95 / 98 / ME. Si vous voulez l’utiliser correctement, 2 options s’offriront à vous. Pour améliorer sa performance, les professionnels ont effectué des corrections liées aux bugs.

 

IP Camera Viewer

ip camera viewer figure parmi les logiciels de caméra de surveillance les plus prisés. Performant, il a la capacité de recueillir jusqu’à 1500 modèles de caméras comme Sony, D-Link, Axis, Panasonic, Canon, Toshiba, etc. Cet outil de caméra ip fonctionne avec une connexion internet. Il a également la possibilité d’améliorer la résolution des vidéos et d’ajuster le taux de trame des vidéos afin d’optimiser votre confort de vue. De plus, le programme propose la fonction zoom et convient parfaitement pour les professionnels comme pour les particuliers en possession de caméra ip.

ide2Monitor 2011

Vous disposez d’une caméra de la marque Axis ? ide2Monitor 2011 peut donc devenir votre meilleur allié. Premièrement, sachez qu’il prend en charge les vidéo et audio au format AAC, mjpeg / mpeg4/ h264. Ensuite, ce logiciel de vidéosurveillance assure une expérience de visualisation à couper le souffle. Performant, il est capable de rechercher les enregistrements et de gérer par la même occasion la taille de stockage ainsi que la durée de ces derniers. 

 

VideoCAD Starter II Kit

Vous êtes à la recherche d’un logiciel de vidéosurveillance puissant ? Optez pour le VideoCAD Starter II Kit. Il vous propose 3 programmes en tout. Starter VideoCAD, IP Camera Calculator CCTV, conçu spécialement pour le calcul des espaces de disques et de la bande passante. La VideoCAD Starter II, quant à elle, est adaptée pour les vidéosurveillances au format 2D/3D. Enfin, pour l’importation des scènes de Google SketchUp et des modèles 3D, il existe ce que l’on appelle le Plugin VideoCAD.

 

CCTV Design Lens Calculator

Si vous travaillez régulièrement sur un Windows XP, cet outil CCTV Design Lens Calculator est tout ce qu’il vous faudra. Comme son nom le décrit, il propose des fonctions de calculatrice optique. En d’autres termes, il prend en compte la focale de l’objectif ainsi que la distance pour déterminer justement la taille du champ de vision. De quoi vous offrir un résultat plus précis et détaillé. 

 

ISpy

Pour contribuer au bon fonctionnement de ce logiciel, vous devez dans un premier temps le rattacher à toutes les caméras. Vous avez la possibilité de le configurer selon vos besoins. Pour y accéder, il faut ouvrir un compte (payant ou gratuit). Il ne vous reste plus qu’à sélectionner la partie mode de détection des intrus, et le tour est joué ! Intelligent, il vous offre l’opportunité de planifier vos absences. 

Cats Eyes WebCam Alarm Trigger FREE

À la quête d’un logiciel webcam qui maximisera la sécurité de votre habitation ? Le Cats Eyes WebCam Alarm Trigger FREE sera votre meilleur compagnon. Il lance immédiatement le préenregistrement des photos et des vidéos quand la détection du mouvement se déclenche. Il vous donne également la possibilité de déterminer la durée de l’enregistrement supplémentaire selon vos préférences. Pour une meilleure expérience visuelle, vous profitez de la fonction zoom. 

 

Webcam Surveyor

Pour limiter les risques d’intrusion dans une habitation, n’hésitez pas à combiner votre caméra de surveillance avec ce Webcam Surveyor. Ce kit vidéo de surveillance propose plusieurs solutions à ses utilisateurs à savoir la capture d’écran, les outils de vidéosurveillance et la diffusion de vidéo. Il est également conçu pour sauvegarder toutes les vidéos et audio 7j/7 et 24h/24.

 

Spy Camera

Vous recherchez un logiciel espion ? Le Spy Cam fera parfaitement l’affaire ! Il vous permet de transformer votre webcam en une véritable caméra de surveillance. Comme son nom l’indique, elle vous aide à consulter toutes les activités autour de votre ordinateur durant votre absence. À vous de choisir les paramètres qui vous conviennent le plus. Intelligent, il envoie automatiquement les fichiers sur votre dropbox. Vous pourrez trouver d’autres versions de logiciel espion gratuit en naviguant sur internet.

 

Webcamfirst

Ce logiciel de caméra de surveillance est compatible avec toutes les sources de vidéo disponibles. De plus, il peut détecter aisément les mouvements. Ce dispositif vous séduira également par sa capacité à vous envoyer les photos par email ou sur un site web selon la configuration initiale effectuée. À noter qu’il laisse des dates et des titres sur les photos pour vous aider à mieux les repérer. 

VideoCAD Lite

Comme son nom l’indique, il s’agit plus précisément de la version Lite du CCTV – VideoCAD susmentionné. Contrairement au modèle professionnel, celui-ci est plus simple et facile à utiliser. De plus, il est proposé à des prix compétitifs. Ne vous inquiétez pas, il peut réaliser différentes tâches de conception de vidéosurveillance.

 

psadetect

Pour vérifier les différents mouvements dans votre entreprise ou dans votre habitation, l’application psadetect peut vous venir en aide. Elle peut détecter aisément un moindre mouvement inhabituel, faire une capture avant de l’enregistrer dans un fichier jpg. Elle est également une meilleure alliée si vous voulez vous en servir comme un système d’observation grâce à ses nombreuses fonctionnalités.

 

Categories
Detecteurs

Point de vue de 60 millions de consommateurs sur la téléassistance

 

Arrivées à un certain âge, les personnes âgées commencent à devenir moins autonomes qu’avant. Pour leur venir en aide, des professionnels ont mis en place ce que l’on appelle le service de la téléassistance. Mais comment fonctionne-t-il réellement ? Quels sont les différents avantages de son utilisation ? 

 

Le service de la téléassistance : de quoi s’agit-il exactement ?

Les personnes âgées peuvent souvent faire face à de nombreuses difficultés à savoir un malaise, une chute ou une crise d’angoisse. Certaines d’entre elles sont, en effet, sujettes à des maladies chroniques de la vie et demandent une intervention urgente. D’autres, cependant, ont besoin uniquement de compagnie. C’est là que le service de la téléassistance entre en jeu. Il fonctionne via un système électronique. Le principe est simple. Les professionnels mettent en place un haut-parleur et un kit-micro dans le logement de l’individu concerné. Ce dernier quant à lui, est équipé d’un médaillon sur lequel il peut appuyer avec un seul geste de la main à tout moment. Que ce soit pour une urgence ou uniquement pour contacter un centre d’opérateur. La présence de la téléassistance permet justement au sénior de parler à distance avec ce dernier. 

 

Le résultat des études sur l’usage du service de la téléassistance

Pour vérifier justement l’efficacité du service de la téléassistance, des chercheurs ont procédé à un sondage. Ce faisant, ils ont pris un échantillon de sénior et ont finalement recueilli jusqu’à 60 millions de consommateurs téléassistance. Bien évidemment, cette tâche n’était pas aussi simple pour les scientifiques. En effet, ils se sont confrontés à de nombreuses difficultés tout au long de l’expérience. Malgré le fait que certaines personnes âgées ont refusé de se soumettre à des questions de confidentialité, ils sont finalement parvenus à obtenir des renseignements cruciaux.

Durant le sondage, les individus responsables se sont focalisés entièrement sur les différents points qui définissent le meilleur service de téléassistance existant. Les 60 millions de consommateurs test ont donc donné naissance à des informations bien précises.

  • L’abonnement

Le service de téléassistance pour les personnes âgées 60 millions de consommateurs n’est pas forcément satisfaisant. Effectivement, certains séniors ont du mal à comprendre le langage didactique que les opérateurs utilisent. D’où une difficulté dans les échanges. Il arrive également que les informations fournies soient insuffisantes pour les séniors. Un détail qui ne concerne heureusement que certains professionnels. D’autres, cependant, se montrent beaucoup plus aimables et patients. Ils livrent des renseignements précis et clairs à leurs interlocuteurs.

  • L’installation

Lors du comparatif de téléassistance pour personnes âgées, certains consommateurs ont expliqué que l’installation du dispositif est plutôt satisfaisante. Pour que les séniors puissent en profiter pleinement, les professionnels vérifient généralement le bon fonctionnement du transmetteur et de l’émetteur portatif en s’assurant la véracité des coordonnées des proches du sénior. 

  • L’engagement

Durant cette expérience auprès des 60 millions de consommateurs de téléassistance, les chercheurs ont réalisé l’importance de la lecture de la clause du contrat. Des séniors affirment, justement, que certains services de téléassistance mettent fin au contrat avant la date prévue sans préavis. Avant de vous lancer, prenez le temps de vérifier toutes les conditions générales indiquées. Consultez également votre contrat d’assurance ainsi que les clauses pour limiter les mauvaises surprises. 

  • Le choix du contrat

Pendant le sondage et le comparatif de téléassistance 60 millions de consommateurs, l’on a compris que choisir le contrat n’est pas une étape à prendre à la légère. Il faut, pour cela, vérifier toutes les options mises en avant. À vous de décider si vous souhaitez opter pour une alerte automatique ou un détecteur de mouvement. Aussi, vous devez voir si vous aurez plus besoin d’un médaillon ou d’un bracelet. Bien que ce dernier soit le plus pratique, on lui reproche d’être trop voyant.

  • Le tarif

Généralement, l’abonnement des 60 millions de consommateurs est de 20€ à 30 euros. Vous devez néanmoins prévoir les frais de dossier et de l’installation dans votre budget. Vous bénéficierez également d’une réduction d’impôt de 50% puisque l’on parle ici d’un service à la personne. À noter que la présence verte téléassistance figure parmi les outils les plus prisés des consommateurs. Leur abonnement mensuel est de 26,90 euros. 

Il est possible d’opter pour la téléalarme pour personnes âgées sans abonnement. Son fonctionnement est presque similaire aux services payants. La seule différence ? Elle permet de faire appel au cercle de solidarité ou aux proches de l’abonné et non à l’opérateur.

Le service de la téléassistance : l’allié idéal en cas de détresse

Le sondage sur la téléassistance pour personnes âgées 60 millions de consommateurs 2020 nous a permis de réaliser que ce type de service est indispensable pour les séniors. Étant donné qu’il existe une grande panoplie de services, ces derniers ont pu trouver facilement ceux qui proposent le meilleur rapport qualité-prix. Certains prennent également l’initiative de contacter la personne concernée afin de la questionner sur sa santé. 

L’évolution de la technologie a donné naissance à la téléassistance mobile. Pour cela, le sénior devra porter une montre de géolocalisation. Il pourra y effectuer une simple pression s’il a besoin d’aide. Comme son nom l’indique, ce dispositif permet à ses proches de déterminer où il se trouve. Ce faisant, il leur suffit d’aller sur un site web approprié, et le tour est joué ! De plus, la montre peut avoir une autonomie de 3 jours. Pratique, elle pèse dans les alentours de 65 g.

 

Categories
Cadenas et loquets

Self défense pour femme : comment ça marche ?

 

Compte tenu de la hausse du taux des différentes formes d’agression dans les endroits publics, de nombreuses femmes cherchent tous les moyens pour se protéger. Justement, la self défense peut être la meilleure alternative. On vous relaie tous les détails croustillants à travers cet article !  

 

Self défense pour femme : zoom sur son fonctionnement

Contrairement à ce que l’on croit, la self défense n’est pas un acte de violence. Il s’agit plutôt d’une manière pour un individu de multiplier sa chance de survie lors d’une agression, par exemple. Elle requiert l’adoption d’un geste précis et maîtrisé. En clair, cette technique n’a pas été mise en avant pour blesser une personne, mais uniquement pour se défendre. 

Comme son nom le suggère, on parle plus précisément d’un système d’auto défense pour femme. Le principal objectif ? De connaître toutes les approches nécessaires pour mieux se défendre durant une attaque. Il est d’ailleurs possible de la décrire comme étant une arme de défense légale pour femme. 

La self défense n’est pas considérée comme un art martial à part entière. Néanmoins, vous devez savoir que toutes les techniques employées s’appuient entièrement sur les sports de combat ainsi que les arts martiaux. On peut, cependant, l’estimer comme un sport étant donné qu’elle exige des entraînements physiques et mentaux. Cette approche se base généralement sur les disciplines traditionnelles japonaises telles que le judo ou l’aïkido. Elle utilise cette méthode pour gérer l’équilibre, la sécurité et surtout la distance d’attaque. 

Le cours de self défense pour femme aide également les participantes à travailler leur endurance et leur rapidité. Il leur permet de maîtriser la douleur, la fatigue, et notamment la gestion de la surprise. Aussi, les professionnels proposent une séance de simulation ou de mise en situation. 

Hormis les techniques susmentionnées, sachez qu’il existe également une grande panoplie de self-défenses. Certaines d’entre elles reposent entièrement sur l’exercice de rapidité et de réflexion. D’autres, cependant, mettent en avant les différents mouvements issus de la boxe comme le coup de poing. Les praticiens montrent les bons gestes pour serrer les poings correctement et éviter au maximum de se casser un doigt.

 

Quelles sont les raisons de se lancer dans la self défense ? 

Tout le monde a sa manière de voir la self défense pour femme. Dans tous les cas, sachez que cette pratique aide la gent féminine à prendre confiance en elle à n’importe quelle circonstance. Mais, pas que.

La self défense attire les femmes qui ont vécu une agression par le passé. Un problème qui crée souvent une forme de traumatisme. Par conséquent, elles ont du mal à se sentir en sécurité dans les endroits publics. Mais, plus le temps passe et plus elles réalisent qu’elles sont capables de dépasser ce stade et d’aller de l’avant. En clair, on peut considérer cette discipline comme une façon pour une femme de se relever et d’avoir à nouveau confiance.

D’autres femmes, quant à elles, choisissent le cours de self défense comme un moyen de se dépenser utilement. Effectivement, cette approche réunit plusieurs disciplines à la fois. Elle consiste aussi à travailler le cardio et la musculature par le biais d’une multitude d’exercices. Les sessions d’abdominaux, les sauts à la corde, les pompes, les courses, et le gainage en font partie. De quoi apporter du tonus au corps ! En dehors de ces mouvements, les participantes auront la chance de travailler leur respiration et les techniques de base du sport de combat. 

Aussi, sachez que la self défense pour femme agit positivement sur le mental. Grâce aux leçons transmises, vous aurez l’épaule pour affronter votre agresseur. 

 

Self défense : quel est le bon moment pour s’en servir ?

Faire face à des assaillants dans la rue n’est pas une mince affaire. Si vous êtes dans une position inconfortable et délicate, vous vous posez forcément la question suivante : comment se défendre ? Avant de vous lancer dans quoi que ce soit, notez que votre intervention vise plus précisément à arrêter l’attaque en un temps record et non à vous acharner sur l’agresseur. Ensuite, vous devez analyser rapidement la situation afin de limiter les mauvaises surprises. Voici les différentes étapes non négligeables : 

  • Localisez rapidement le ou les harceleurs en les balayant du regard.
  • Détectez les comportements suspects. Il se peut que l’agresseur vous dévisage avec insistance ou qu’il vous suive depuis un bon moment. Regardez également s’il est trop proche de vous.
  • Essayez de ne pas paniquer pour adopter les bonnes réactions. Ne vous inquiétez pas, les bases du sport de self défense vous aideront à vous préparer mentalement et vous empêcheront de vous figer durant l’action. 
  • Trouvez une issue de secours pour semer votre agresseur après avoir riposté. Cette technique vous évitera de traîner trop longtemps avec le malfaiteur et d’écarter les dangers qui se dressent devant vous. 
  • Si vous remarquez que quelqu’un de louche vous poursuit, essayez de trouver un endroit confiné. Le cas échéant, n’hésitez pas à contacter le 112 ou le 17. Le 114, quant à lui, traite immédiatement votre message. Il est destiné aux malentendants ou à ceux qui ont des difficultés à parler.

Tour d’horizon sur le déroulement du cours de self défense pour femme

Premièrement, sachez que le cours de self défense femme débute toujours par des séances d’échauffement afin de préparer vos muscles. Ensuite, vous serez confrontée à ce que l’on appelle la « phase de conditionnement ». Cette étape vous familiarisera à des contacts physiques. Plus vous avancez, plus les coups seront durs. 

Ne vous inquiétez pas, un professionnel suivra de près votre mouvement et votre évolution au fur et à mesure. Cette approche a été pensée pour vous apprendre à adopter les bonnes attitudes. Elle vous aidera par ailleurs à mieux comprendre votre capacité à encaisser les coups. 

Les participantes seront, par la suite, menées à enchaîner des frappes avec les jambes. Ce faisant, vous pouvez donner un coup de pied dans les parties génitales, au genou ou au tibia. Des gestes qui sont généralement accompagnés de main ouverte. La quatrième étape de la technique self défense consiste à travailler les coudes et les genoux. Cette technique est très recommandée si votre agresseur est très proche de vous. 

Lors du cours, vous devrez vous entraîner avec vos pairs. Enfin, vous passerez par la mise en situation. Cela vous permet d’appliquer les techniques que vous avez apprises tout au long des séances et surtout d’agir à l’instinct. Il se peut que le professionnel vous propose de vous mettre dans un cercle, comme pour restituer une attaque groupée. Vous devez ainsi réfléchir à votre tactique pour semer les malfaiteurs le plus rapidement possible.  

Une fois le cours terminé, l’instructeur donne généralement un débrief. Il s’agit d’ailleurs de l’un des moments les plus prisés puisqu’il vous permettra de poser toutes les questions qui vous titillent. 

 

Prendre un cours de self défense pour femme : où s’inscrire ? 

Rester chez soi ou sortir dans les endroits publics est devenu moins rassurant pour une femme. Pour améliorer justement votre sécurité, il est tout à fait possible d’investir dans un entrebâilleur de fenêtre. Comme son nom le décrit, il sert principalement à bloquer cette dernière et empêcher ainsi un intrus d’entrer dans votre maison. Le prix peut aller entre 5 euros à 50 euros en fonction du modèle que vous choisissez. 

Mais, comment se défendre en cas d’agression ? À part prendre un cours de self défense, il est également recommandé de se procurer un kit auto défense femme. Vous devez d’ailleurs apprendre à vous en servir en cas de besoin. Hormis le spray au poivre et la matraque, sachez que le pistolet paralysant est aussi un objet de défense femme très fonctionnel. Prenez le temps d’apprendre à bien utiliser cette arme de défense pour femme afin d’éviter d’être prise au dépourvu en cas d’agression. 

Si vous voulez vous lancer dans le self défense pour femme, vous pouvez vous rendre dans des centres de remise en forme, des associations, des dojos, des centres d’aide aux victimes de violences conjugales ou de viol ainsi que des universités. Afin de dénicher le club qui vous correspond le plus, il serait plus prudent de se renseigner au préalable sur le style de défense mis en avant. Ensuite, prenez en considération le genre ainsi que l’âge des adhérents. 

Pour ceux qui se trouvent dans la partie de Strasbourg, n’hésitez pas à frapper à la porte de Evolutive Self Défense avec un tarif abordable de 15 euros. Si vous vous situez à proximité de Paris, cependant, le club Ladies System Defense fera parfaitement l’affaire. 

Pour 10 stages, vous devez débourser dans les alentours de 200 euros. Krav Maga Toulouse est l’allié idéal pour toutes les morphologies confondues. Pour un abonnement mensuel, il vous faut 300 euros. Enfin, Tenaga Silat se trouve à Aix-en-Provence. Le club est tenu par une instructrice connue sous le nom de Margo Brunet. 

 

Categories
Systèmes sécurité

Qu’est-ce que la self défense et à qui s’adresse-t-elle ?

 

La self défense attise de plus en plus le grand public. Comme son nom l’indique, elle permet à une personne de se défendre de manière plus efficace en cas de problème. Dans cet article, nous allons évoquer tous les détails relatifs à cette pratique. Focus !  

 

Self défense : de quoi s’agit-il réellement ?

Le taux d’agression dans la rue ou dans un foyer se décuple. Cette raison explique pourquoi de nombreux individus se ruent dans l’apprentissage de la self défense. Comme son nom le décrit, il s’agit d’une technique d’autodéfense adressée à tous les publics. Que vous soyez experts ou débutants en arts martiaux ! Elle vous donne ainsi l’occasion d’améliorer votre protection quand vous êtes confronté à des actes criminels, par exemple. La self défense femme permet à cette dernière de réagir à différents types d’attaques sans forcément utiliser des armes. 

Le cours de self défense varie en fonction de l’art martial que vous souhaitez mettre en avant. Si vous préférez le karaté, un professionnel vous apprendra toutes les techniques de défense comme le coup de poing avec précision. La séance comprend généralement une mise en situation. Elle vous offre également toutes les clés en main en privilégiant l’entraînement physique. Vous devrez aussi vous lancer dans le cardio

En cas de problème, il faut dans un premier temps examiner le crime avant de se poser la question suivante : comment se défendre ? Réfléchissez ensuite aux options les plus viables et mettez en pratique les leçons que vous avez apprises durant le cours de self défense. Adoptez les bonnes tactiques et regardez l’environnement autour de vous pour détecter les suspects potentiels. Grâce à la self défense, vous pourrez prévoir les gestes de votre agresseur. 

Quelles sont les raisons de se lancer dans la self-défense ?

Au vu de la hausse du taux d’intrusion dans une habitation, la plupart des foyers investissent dans le système d’alarme. Certains s’intéressent cependant au cours de self défense pour femme. Ce dernier est également très recommandé puisqu’il vous permet de vous préparer mentalement face aux menaces. Effectivement, la société n’est pas toujours disponible à nous venir en aide en cas de menace. Aussi, le stress peut avoir le dessus et complique l’adaptation aux circonstances. 

Si vous vous mettez dans le sport de défense, vous pourrez optimiser votre chance de survie. Il vous aide également à mieux vous concentrer. À l’évidence, le professionnel vous donnera tous les points pour que vous puissiez prendre les bonnes décisions le moment venu. De plus, la technique self défense améliore considérablement votre état de santé. 

Durant la formation, vous vous entraînez tout en impliquant vos muscles et votre système cardiovasculaire. Enfin, sachez que la self défense est une technique de défense ouverte qui favorise la socialisation puisqu’elle se déroule généralement en groupe. Vous aurez ainsi la possibilité d’agrandir votre cercle et de construire des relations interpersonnelles avec vos confrères.

 

Categories
Systèmes sécurité

Savoir déterminer le prix d’une porte blindée

 

La hausse du taux de cambriolage pousse de nombreux foyers à adopter différents systèmes pour protéger leur habitation. À part l’installation des caméras de sécurité, par exemple, la porte blindée est également devenue très prisée. Mais, pourquoi privilégier celle-ci ? À quel prix peut-on s’en procurer ? 

 

Prix moyen d’une porte blindée

Connaître la porte blindée – prix vous permettra de mieux vous positionner. Sachez que son tarif oscille entre 600 à 6000 euros. Bien évidemment, ces chiffres varient selon le modèle que vous choisissez. Actuellement, des fabricants ont mis en place une multitude de dispositifs pouvant répondre aux besoins de chaque foyer. Néanmoins, le prix moyen peut aller entre 1500 à 2500 euros. Le coût s’élève si vous optez pour du sur-mesure ou pour des dispositifs deux vantaux. 

 

Modèle : un des facteurs de variation du tarif d’une porte blindée

Installer une porte blindée dans un appartement peut vous être particulièrement bénéfique. Avant de vous lancer dans votre procédure d’achat, nous vous proposons de vérifier le modèle que vous souhaitez poser chez vous et de vous en tenir au tarif affiché.

  • Porte blindée simple

Comme son nom le décrit, la porte blindée simple ne requiert pas des modifications de votre entrée. Elle se démarque, notamment, par sa structure multicouche. Vérifiez bien si elle est munie de serrure de haute sécurité ou d’un cadre avant votre démarche. Généralement, le prix de ce type de porte est de 600 à 3000 euros.

  • Porte blindée A2P BP

Ce modèle vaut dans les alentours de 2000 à 2900 euros. Contrairement au précédent, celui-ci dispose de deux certifications : A2P pour la serrure et BP pour le bloc porte. La première certification prouve qu’il s’agit bel et bien d’une porte anti-effraction. Les serrures sont catégorisées à 3 niveaux selon leur type de résistance. 1 étoile pour 5 minutes, 2 étoiles pour 10 et 15 minutes pour les 3 étoiles. Le BP est également répertorié en fonction de sa résistance. 

  • Bloc porte blindée

Il s’agit plus précisément d’un kit de renforcement de porte muni d’une serrure, d’un battant et d’un cadre dormant. Le tout a été préalablement solidifié. Ce type de dispositif se démarque par sa grande robustesse. Il est pratiquement impossible de le détruire, notamment s’il s’implante dans un gros œuvre. Aussi, il fait preuve d’une solidité accrue devant les effractions par crochetage ou par pied-de-biche. Le prix de cet équipement fluctue entre 1500 et 5500 euros.  

  • Porte de cave blindée

Comme son nom le décrit, elle a été conçue spécialement pour améliorer la protection de votre cave. De cette manière, vous pouvez y ranger tous vos effets personnels sans crainte. À noter que le coût de ce modèle est plus abordable par rapport à celui des deux dispositifs susmentionnés. Effectivement, le chiffre peut aller entre 500 et 1500 euros. Vous avez néanmoins la possibilité de personnaliser la porte. Une raison pour laquelle on vous conseille de toujours mettre un budget de côté, car le prix risque de grimper si vous désirez installer un système d’aération.

  • Blindage rajouté

Vous voulez augmenter la résistance de votre porte actuelle ? Le coût de la prestation oscille généralement entre 500 et 1800 euros. La technique susmentionnée consiste à ajouter des plaques d’acier supplémentaires sur votre entrée. Ne vous inquiétez pas, ces dernières sont livrées avec des paumelles et des cornières anti-pinces appropriées. 

 

Matériau : une source de fluctuation du coût d’une porte blindée

Hormis les facteurs susmentionnés, la porte blindée prix change également en fonction du matériau que vous souhaitez mettre en avant. L’acier est le moins cher sur le marché. En effet, il est proposé entre 1200 à 2500 euros. Ensuite, il faut compter entre 2000 à 2900 euros pour un PVC. Si vous avez cependant une préférence pour le bois, le prix de ce dernier fluctue entre 800 et 3000 euros selon son essence. 

Pour ajouter de l’esthétique supplémentaire à votre habitation, vous pouvez opter pour une porte de service anti-effraction en aluminium. Cette matière coûte au minimum 1500 euros jusqu’à 3400 euros. Enfin, pour adopter une porte blindée en verre vous devez débourser entre 2000 à 4500 euros. 

Dans tous les cas, si vous souhaitez augmenter votre sécurité, n’hésitez pas à investir dans un système d’alarme le plus approprié à vos besoins. Vous avez le choix entre des modèles filaires, mixtes ou à infrarouges. Pour optimiser la protection de votre foyer, optez pour les dispositifs avec un détecteur de mouvement. Ceux qui sont équipés de sirènes extérieures feront également l’affaire.  

Porte blindée : quel est le coût de sa pose ?

Les portes blindées se démarquent par leur capacité à renforcer l’isolation phonique dans une habitation. Elles proposent plusieurs types d’ouvertures selon le confort recherché. Certains modèles sont à cylindre tandis que d’autres sont électroniques. Avec l’avancée de la technologie, les fabricants suggèrent désormais des portes blindées à reconnaissance biométrique. Sachez que les portes blindées jouissent d’une longue durée de vie et apportent une touche esthétique à votre intérieur. À l’évidence, le blindage des portes est entièrement personnalisable. Vous pouvez opter pour la couleur et la forme souhaitées. Il est également possible de choisir leurs revêtements selon l’effet final recherché. 

Après avoir eu une idée du prix d’une porte d’entrée blindée, vous devez maintenant penser à sa pose. En général, la prestation coûte dans les environs de 70 à 80 euros par heure. Pour obtenir un meilleur rendu, on vous conseille de toujours vous fier à des professionnels compétents. En outre, vous devez prévoir d’autres points qui renforceront davantage la sécurité de votre habitation. Premièrement, misez sur des modèles conformes aux normes en vigueur. Ensuite, choisissez la serrure qui assure une haute sécurité. Pensez également à la résistance du dispositif au feu. 

 

Categories
Cadenas et loquets

Tout savoir sur une porte tierce et son installation

 

Lors des travaux de construction ou de rénovation, le choix d’une porte est une étape très importante. Hormis les dispositifs ordinaires, la porte tierce est devenue particulièrement tendance ces dernières années. Mais qu’est-ce qui la démarque des modèles classiques ? Quelles sont les bonnes raisons de l’adopter ?

 

Porte tierce : de quoi s’agit-il ? 

La porte tierce se compose de deux éléments. Le premier est immobile. Le second quant à lui est appelé « ouvrant ». Il peut être fixe ou en mouvement selon les préférences de chacun. La porte d’entrée avec tierce se présente en deux types. Vous pouvez dans un premier temps opter pour un modèle avec un ouvrant à gauche ou à droite. Autrement, orientez-vous vers celui qui dispose de deux tierces et d’un ouvrant gauche ou droite. 

Dans tous les cas, sachez que ce type de porte se démarque par sa polyvalence. En effet, il peut être utilisé sur une structure déjà existante même si celle-ci ne répond pas aux normes en vigueur. Il permet également d’ajouter de l’esthétique à l’ensemble de votre habitation. 

 

Zoom sur les différents types de porte tierce

Adopter ce dispositif vous permet de bénéficier d’une grande porte d’entrée. De plus, il se décline en plusieurs modèles en fonction du rendu que vous recherchez réellement. Une porte tierce vitrée est la meilleure alternative pour favoriser la pénétration de la lumière dans votre habitation

Pour rendre votre intérieur plus moderne, cependant, on vous recommande de privilégier la porte tierce en PVC, en aluminium ou en bois. Le premier se distingue par sa résistance dans le temps. Il est également une excellente isolation phonique et thermique. Le second, quant à lui, se démarque par son bel aspect esthétique. Il est possible de le personnaliser selon les couleurs de votre choix. Enfin, pour un intérieur chaleureux, rien ne vaut une porte tierce en bois. Cette dernière peut aussi s’adapter à tous les styles. À noter que vous pouvez opter pour un mélange entre l’aluminium et le bois pour une élégance supplémentaire. 

La porte d’entrée tiercée et blindée est également devenue très courante. Bien évidemment, elle améliore favorablement la sécurité des utilisateurs. Pour son installation, cependant, il serait toujours préférable de convier un professionnel. 

Astuces pratiques pour l’installation d’une porte tierce

Installer une porte tierce n’est pas un jeu d’enfant. Vous avez cependant la possibilité de réaliser tous les travaux tout en respectant quelques conditions. Premièrement, vous devez prendre en compte la dimension de la porte d’entrée. Veillez à prévoir une largeur de 33 cm au minimum. 

Ensuite, comme indiqué précédemment, vous avez le choix entre 3 styles différents. Tout dépend du rendu que vous souhaitez. Aussi, sachez que vous avez la possibilité de remplacer vous-même votre porte d’entrée avec châssis ouvrant ou avec tierce. 

Pour éviter les mauvaises surprises, veillez à prendre les mesures au préalable. N’oubliez pas de choisir la targette pour verrouiller la porte depuis l’intérieur. À vous de dénicher le modèle qui répond le plus à vos attentes. Enfin, on vous recommande de toujours vous munir des équipements adéquats. Adoptez également les bons gestes de sécurité pour limiter considérablement les dégâts. 

 

Est-il indispensable de confier la pose de porte tierce à des professionnels ? 

La pose d’une porte d’entrée n’est pas une mince affaire. L’installation d’un modèle avec tierce s’annonce encore plus compliquée par rapport à celle d’une porte classique. Effectivement, elle demande une grande précision pour un résultat à couper le souffle. Il est également important de s’assurer que le dispositif est parfaitement aligné. Si vous pensez que vous n’avez pas les compétences nécessaires pour ce travail, on vous recommande de vous tourner vers un professionnel. Avec des années d’expérience, ce dernier effectue la tâche avec minutie. Il réalise aussi un diagnostic approfondi avant de se lancer. De plus, il reste entièrement à votre écoute tout au long du chantier. Vous pouvez ainsi lui faire des remarques ou demander un changement si vous le souhaitez. 

Toutefois, avec la panoplie de professionnels sur la toile, il est indispensable de se montrer prudent lors de votre choix. Privilégiez toujours la collaboration avec un spécialiste de renom. Si vous avez des doutes, vous pouvez demander à votre proche ou prendre des renseignements sur internet. Vérifiez les avis déposés par les clients, demandez les prix, opérez une comparaison et confirmez votre choix.

Un professionnel dispose, par ailleurs, des matériels appropriés pour mettre tout en œuvre, peu importe le niveau de difficulté qu’il rencontre. De plus, il peut vous offrir tous les conseils pour la pose du dispositif. Que vous souhaitiez le poser à l’intérieur ou à l’entrée. Il vous fournira également des détails sur les matériaux qu’il vous faut pour réaliser les travaux. 

 

Categories
Detecteurs

La position latérale de sécurité : Définition et utilisation

 

Aviez-vous déjà assisté à une intervention de secouristes durant laquelle la victime est allongée sur le côté ? Il s’agit de la pls ou position latérale de sécurité. Pratiquée dans le cadre des premiers secours, cette technique consiste à éviter qu’une personne inconsciente ne s’étouffe en attendant l’arrivée des secours. 

 

Qu’est-ce que la pls

Ce geste de premier secours est surtout utilisé en présence d’une personne, adulte ou enfant, inconsciente ou comateuse. Il peut s’agir d’une victime de malaise, d’un accident ou d’une personne sous l’effet de l’alcoolisation massive. La position latérale de sécurité semble être un geste simple mais son utilisation permet de sauver des vies. Elle permet en effet d’éviter que les voies respiratoires ne s’obstruent par des vomissements, du sang ou par la langue. 

Apprendre la pls n’est pas seulement réservée aux pompiers et aux urgentistes. Comme les premiers secours doivent être exécutés au plus vite face à une victime qui ne parle ni ne répond pas mais qui continue à respirer, les personnes présentes devront savoir comment l’assister en attendant les secouristes. En vérité, il est alors de l’intérêt de tous de maîtriser les gestes qui sauvent car personne n’est à l’abri d’un accident et de pouvoir contribuer au sauvetage de la vie d’un étranger ou d’un proche est indispensable. Il est possible de devoir assister une personne inconsciente après un accident de voiture ou un incendie. Pour éviter ce dernier cas, il  est plus judicieux de placer un détecteur de fumée dans son bâtiment. 

Indications et étapes de la position latérale de sécurité

Il faut savoir que mettre les doigts dans la bouche du sujet inconscient pour attraper sa langue afin qu’il ne s’étouffe pas n’est pas une bonne idée. Une fois que la victime est mise sur le côté, l’obstruction des voies respiratoires par la langue est tout de suite empêchée puisque par gravité, la langue ne va pas chuter au fond de la gorge à cause du relâchement des muscles buccaux. De même, en cas de vomissement ou de régurgitation, les sécrétions vont sortir directement par voie orale et ne vont pas venir boucher les voies respiratoires.

Comme cette position ne s’effectue que si la personne est inconsciente et toujours en train de respirer, qu’en est-il des personnes qui respirent difficilement ou pas du tout ? En cas de respiration anormale ou d’absence de respiration, il ne faut pas mettre la personne en pls car il est fort probable qu’elle soit en arrêt cardiaque. Il faudra dans ces circonstances procéder au massage cardiaque.

Le principe de la pls est de conserver l’alignement de la tête et de la colonne vertébrale tout en mettant la personne en urgence vitale sur le côté. De ce fait,  on limite le risque de lésions de la moelle épinière. Voici la démarche à suivre : 

  • Après avoir vérifié que la victime respire normalement, il faut commencer par retirer ses lunettes si elle en porte et dégager les voies respiratoires en enlevant cravate, écharpe ou autre accessoire pouvant rendre difficile sa respiration. 
  • Il faut par la suite se positionner à côté de la victime étendue. Il est important d’être stable pour pouvoir la retourner rapidement mais délicatement. Si vous vous mettez sur son flanc droit, saisissez son bras gauche avec la main la plus proche de sa tête et positionnez le dos de sa main sous son oreille gauche, plus précisément contre sa joue.
  • Tout en maintenant cette pression, attrapez le genou gauche en le pliant légèrement pour le retourner vers vous. 
  • Retirez votre main qui va être bloquée sous la joue de l’inconscient et essayez si possible d’ouvrir doucement la bouche de la victime pour faciliter la sortie des sécrétions. Pour ce faire, vous pouvez appuyer doucement sur son menton. 

En cas de grossesse, il est primordial d’effectuer la pls de la femme enceinte, surtout si elle a entamé son troisième trimestre sur le côté gauche pour ne pas boucher certains vaisseaux sanguins. En effet, cela évitera d’obstruer sa veine cave inférieure par l’utérus. Sinon, il n’y a pas de préconisation de quel côté il faut effectuer le retournement. Le choix dépendra ensuite de la position initiale  dans laquelle la victime se trouve et de la configuration de l’espace où il est allongé.

Chez l’enfant et le nourrisson, la procédure de pls est identique à celle d’un adulte. Cependant, il faut faire attention à ne pas secouer un bébé inconscient pour le stimuler et toujours mobiliser son cou en empalmant bien sa tête. Si le bébé ne respire pas normalement, sachez que le massage cardiaque d’un nourrisson s’effectue avec deux doigts et non avec la paume entière comme pour un adulte.

Par ailleurs, avant même d’allonger le sujet inconscient sur le côté, il est important de sécuriser la zone où celui-ci a fait un accident ou a fait son malaise. Ensuite, il est primordial de faire un rapide bilan visuel de son état et des circonstances afin de pouvoir savoir quelle unité de secours appeler et afin de communiquer chaque détail aux secouristes. Aussi, une fois la victime en position latérale de sécurité, il est essentiel de rester à son chevet jusqu’à l’arrivée des secours afin vérifier qu’elle continue de respirer sans difficulté.

Il est possible de placer une victime en position latérale de sécurité tout seul comme à plusieurs. Solliciter l’aide d’une tierce personne lors du retournement d’un sujet inconscient est surtout conseillé en cas de contexte traumatique. La pls se fera alors à deux : pendant que l’un des sauveteurs effectue les étapes citées ci-dessus, l’autre sauveteur se chargera de maintenir fermement la tête de la victime des deux mains. Il s’assurera ainsi que la tête suit l’axe de la colonne vertébrale et son aide permettra de réduire le risque d’aggraver une fracture de vertèbre cervicale.

 

Categories
Systèmes sécurité

Tout savoir sur le home jacking

 

Il existe différentes sortes de cambriolage dont le home jacking. Il faut savoir qu’il s’agit d’une activité dérivée du car jacking durant laquelle le voleur s’empare d’une voiture des mains de son conducteur avec menace. Dans le cadre de celui-ci, le voleur va dérober l’auto dans un garage ou une propriété. Vous avez décidé de ne pas partir en vacance cette année ? Découvrez comment réduire les risques de home jacking !

 

Comment éviter le home jacking ?

Le ministère de l’intérieur a défini ce terme comme tout acte de voler un objet de valeur dans une propriété pour s’en servir tout de suite après pour réussir son coup. Tel est le cas lorsqu’un cambrioleur tente de récupérer les clés de la voiture, une carte bleue et son code, etc. Ce type de cambriolage se caractérise d’autre part par la présence des occupants dans l’habitation ciblée par les voleurs. De nos jours, les malfaiteurs n’ont plus peur de s’introduire chez leur victime alors qu’ils sont présents chez eux. En effet, ils n’hésitent pas à risquer un affrontement avec les propriétaires de la maison et à user des fois de violence pour atteindre leur but. 

Pour éviter de subir un home jacking,  la protection de la maison doit être maximale. De ce fait, pensez à installer un système d’alarme chez vous. Tout en vous prévenant de la présence de cambrioleurs dans votre propriété, une alarme pourrait également prévenir vos voisins afin qu’ils réagissent rapidement en appelant la police. 

Mettre en place un système de vidéosurveillance est également une bonne idée pour que les home-jackers renoncent et aient une preuve de leur acte.  Aussi, il est essentiel d’avoir l’habitude de garder les clés de votre voiture à l’intérieur d’un coffre-fort ou dans un endroit insoupçonné et surtout très loin des fenêtres et de la porte d’entrée. Il est évidemment à éviter de laisser les clés dans la voiture car cela facilitera énormément le sale travail des voleurs de voiture.

 

Home jacking : l’importance de l’assurance

Si le home-jacking est un préjudice moral, physique et financier, pour bénéficier d’une assurance auto, il faut qu’il y ait eu effraction. Or, pour le cambrioleur, tout l’intérêt de cette pratique réside dans le fait qu’il n’aura pas à endommager la voiture qu’il convoite pour la voler puisqu’il a les clés. Afin de bénéficier de l’assurance, il sera alors nécessaire de donner des preuves d’effraction de son domicile à sa mutuelle telle qu’une serrure forcée ou une fenêtre brisée. Il est alors conseillé de souscrire à une assurance vol notamment à une assurance habitation afin d’accroître vos chances d’être indemnisé. 

En outre, si vous souhaitez résilier votre contrat d’assurance auto ou habitation, il vous sera possible de le faire dans un délai d’un an après votre souscription : une possible résiliation de l’assurance par  la loi hamon !

 

Categories
Detecteurs

Les classes de feu à connaître en cas d’incendie

 

Un incendie  est le résultat de l’interaction de trois éléments du triangle de feu : le combustible, le comburant ou l’oxygène présent dans l’air et la chaleur produite par une source d’incendie. Qu’est ce qu’un combustible ? C’est la matière inflammable ou susceptible de brûler. Pour avoir une bonne réaction au feu en cas d’incendie, il est nécessaire de connaître la classe de feu. Une classification des incendies a en effet été établie pour permettre aux victimes et aux pompiers de réagir rapidement par rapport aux mesures et gestes à adopter.

 

Incendie : Les 5 classes de feu

Le classement du feu d’incendie a été établi selon la source de l’embrasement. En fonction des matériaux touchés, on distingue cinq classes de feu :

  • Classe A

La classe de feu A désigne les incendies créés par des matériaux solides tels que le bois, le tissu, le papier, le carton, certains plastiques, etc. Ces matériaux sont dits secs et braisants du fait qu’ils brûlent en formant des braises. Leur combustion peut être lente et ne présenter aucune flamme comme vive avec des flammes visibles.

  • Classe B

Cette classe concerne les feux engendrés par des liquides ou solides liquéfiés inflammables. Hydrocarbures, solvants, lubrifiants, acétone, goudron, brai, paraffine et cire font alors partie de cette catégorie. Ils produisent des feux gras et brûlent sans faire de braises.

Les feux d’origine électrique sont désormais classés dans cette seconde classe. Auparavant, ce type de feu correspondait à la classe E.

  • Classe C

Cette troisième classe englobe tout incendie déclenché par des gaz comme le propane, le butane, l’acétylène ou les gaz naturels.

  • Classe D

Cette classe correspond aux feux provoqués par des métaux dont le magnésium, le sodium, le fer, l’aluminium, etc. Ce type d’incendie se rencontre surtout dans des industries et est très dangereux.

  • Classe F

La classe F correspond aux incendies déclenchés par la combustion d’huiles et de graisses animales comme végétales utilisées notamment en auxiliaire de cuisson.

 

Choix de l’extincteur en fonction de la classe de feu

Savoir à quelle classe de feu on fait face permet de déterminer quel extincteur utiliser pour l’éteindre. Comme il existe plusieurs classes de feu, il y a en conséquence une classe d’extincteur. En effet, un incendie de classe D ne peut être éteint par un extincteur de substances solides. Il est alors essentiel de choisir le type d’extincteur en fonction des matériaux touchés par les flammes et à la source des flammes :

  • Classe A : extincteur à eau, à poudre ou à mousse
  • Classe B : extincteur à eau, à poudre ou à mousse, extincteur à CO2
  • Classe C : extincteur à poudre
  • Classe D : extincteur à poudre spéciale
  • Classe F : Couverture à incendie avec une forte résistance au feu, extincteur à poudre, à mousse ou à CO2.

Par ailleurs, au lieu de faire face au pire sans pouvoir faire quelque chose, il est plus judicieux de s’en prévenir et de plutôt être préparé à un éventuel incendie. Pour ce faire, il est essentiel d’installer un détecteur de fumée, de mettre en place un plan d’évacuation et de posséder les extincteurs adéquats en tenant compte des matériaux présents dans son bâtiment. 

 

Categories
Systèmes sécurité

Astuces pour trouver facilement l’IMEI d’un iPhone

 

IMEI est un terme très courant pour les utilisateurs de Smartphone. Tôt ou tard, vous en aurez besoin. Mais de quoi s’agit-il réellement ? Quelle est son utilité ? Pourquoi s’en servir ? Nous vous dévoilons tout à travers cet article ! 

 

IMEI : définition et utilisation

On peut décrire l’IMEI iPhone comme la carte d’identité de votre Smartphone. Connu également sous International Mobile Equipment Identity, il se constitue de 15 à 17 chiffres en tout. Il est aussi possible de le définir comme un numéro de série Apple. 

IMEI téléphone est un moyen utilisé par les opérateurs téléphoniques pour fournir ou non un accès à leur réseau. Il leur donne également toutes les informations dont ils ont besoin pour vous aider à débloquer votre mobile, par exemple. A noter que cela est souvent lié à un problème rencontré lors du changement d’une nouvelle puce venant de la concurrence. Lorsque vous entamez les démarches de récupération de votre carte SIM, vous naviguez directement sur le site de l’opérateur mobile. Ce dernier vous demandera ensuite quelques détails, dont l’IMEI. Une fois qu’il obtient ces renseignements, il pourra rapidement commencer le procès qui vous aidera à désimlocker votre carte SIM. 

L’imei est conçu uniquement pour le téléphone Apple. Indispensable, il vous donne tous les indices nécessaires concernant la provenance de ce dernier. Grâce à cela, vous pourrez vérifier si vous avez fait l’acquisition d’un dispositif volé. Comment ? En inspectant s’il est inclus dans une liste noire. Il vous offre aussi la possibilité de déverrouiller ou de bloquer votre mobile selon vos préférences. 

Généralement, la procédure pour retrouver un iPhone perdu passe toujours par le code IMEI. Comme indiqué précédemment, ce dernier permettra à votre opérateur de stopper immédiatement tous les types d’usages possibles. Ne vous inquiétez pas, le voleur n’aura plus accès au réseau une fois que le responsable susmentionné a tout bloqué.  

Retrouver le code IMEI : les conseils pour y accéder

Vous désirez vérifier le numéro de série Apple ? Voici les différents moyens pour y arriver :

  • Naviguer dans les réglages du téléphone

Pour obtenir votre IMEI iPhone alors que vous êtes en possession de votre mobile, on vous recommande d’aller directement dans les paramètres. Pour ce faire, rendez-vous dans Réglages, puis appuyez sur Général et Informations. Une fois ces étapes terminées, vérifiez le champ IMEI. Pour copier les chiffres et les mettre en lieu sûr, il suffit de maintenir votre doigt sur la valeur affichée, ensuite collez-la quelque part. 

  • Utiliser l’application d’Apple

Cette technique est l’une des plus simples puisqu’elle vous donne rapidement accès à votre IMEI. Elle vous permet de retrouver votre appareil sans même vérifier votre caméra wifi pour la surveillance. Pour cela, vous devez dans un premier temps Ouvrir l’application téléphone, ensuite saisissez les chiffres : *#06#. En seulement quelques secondes, vous obtiendrez le numéro qu’il vous faut. Néanmoins, vous serez obligé de les noter sur une feuille ou dans le bloc note de votre ordinateur. En effet, une fois que vous cliquez sur OK, la valeur disparaîtra. Il est donc impossible de l’enregistrer depuis votre iPhone.

  • Vérifier le tiroir de la carte SIM

Si les deux approches n’ont pas fonctionné, car votre mobile ne s’allume plus, on vous conseille de voir les détails sur le tiroir de la carte SIM. Cela peut marcher sur les modèles 3G, 3GS, iPhone 4, 4s, 6, 6s et enfin iPhone 6s Plus. Pour y accéder, vous aurez besoin d’un trombone ou d’un petit outil spécifique livré avec votre mobile. Utilisez les pointes pour faire sortir le bac. Il ne vous reste plus qu’à enlever la carte et à retourner ce dernier. Vous pourrez trouver un numéro de 15 à 17 chiffres sur la partie inférieure du dispositif. 

  • S’en tenir à la facture d’achat ou la boîte

Quand vous faites l’acquisition de votre iPhone, ayez toujours l’habitude de ranger les documents qui y sont fournis. Ces derniers pourront vous être utiles en cas de problème. Le code recherché est souvent présent sur la facture ou sur la boîte de votre téléphone, notamment si vous ne l’avez pas jeté. Cette approche est très recommandée si votre mobile n’est pas en votre possession. Cela vous permettra de retrouver un numéro imei. Autrement, vous avez aussi la possibilité de vous servir du logiciel iTunes. 

Une fois qu’il est lancé, vous pouvez cliquer sur Modifier pour un PC et iTunes pour un Mac. Appuyez sur Préférences et rendez-vous sur Appareils. Checkez toutes les sauvegardes et notamment celles de votre iPhone pour rechercher un numéro IMEI. Maintenez la souris sur la sauvegarde pour obtenir les détails souhaités. Notez que cette technique fonctionne si vous avez synchronisé le mobile au préalable avec l’outil susmentionné.

  • Regarder à l’arrière d’un iPhone

Vous avez besoin impérativement du numéro imei ? Dans ce cas, retournez votre smartphone. Il peut s’y trouver. Néanmoins, sachez que cela fonctionne uniquement sur les modèles suivants : 5, 5s, 5c, 6 et 6 Plus. Ainsi, si vous possédez l’un d’entre eux, vérifiez les notes qui se situent juste en dessous de l’inscription iPhone. Malheureusement, les détails écrits sur cette partie basse sont différents chez les iPhone 6S et 6S Plus. Vous n’y verrez que le FCC IC et ID.  

  • Se connecter à iTunes

iTunes est un outil indispensable pour checker un iPhone. Non seulement il vous permet de gérer vos fichiers audio, mais aussi de vous procurer des contenus multimédias. Par ailleurs, il vous aide à obtenir un imei info en un temps record. Pour ce faire, il faut connecter votre mobile à un MAC ou un PC.

 Ensuite, lancez immédiatement le logiciel. Une fois que vous y avez accès, cliquez sur iPhone et rendez-vous sur l’onglet Résumé, puis Numéro de téléphone. N’oubliez pas de le copier dans une note ou un presse-papier. De cette manière, vous n’êtes plus obligé de fouiller dans votre maison, il suffit d’aller dans les fichiers de sauvegardes pour trouver le imei check iPhone.