Les pas pour installer un portail coulissant sur rail

Dernière mise à jour: 07.12.22

 

Vous souhaitez sécuriser et rendre pratique l’accès à votre propriété, installez un portail coulissant. Il offre assez d’ouverture qu’un portail battant, à part le côté esthétique qu’il apporte à votre domaine.

 

Après avoir choisi le modèle de portail coulissant qui mettra en valeur votre propriété, il faut penser à l’installer selon les règles de l’art. Pour la pose d’un portail coulissant, il faut procéder à la réalisation d’une semelle en béton comme fondation pour les rails, les piliers ainsi que le système pour le moteur, si c’est le cas.

Quel que soit le modèle de votre portail coulissant, le coffrage, le coulage de la fondation sont des processus simples, à la portée d’un bon bricoleur. Suivez les étapes suivantes pour la réalisation d’une fondation de portail coulissant. 

 

La fondation d’un portail coulissant, indispensable pour sa tenue

Si on veut poser un portail coulissant qui dure dans le temps, il faut qu’il ait une bonne tenue. Il est donc important de réaliser des fondations solides.

Pour ce faire, il faut mettre en place un seuil pour portail coulissant, qu’on appelle également longrine de portail ou semelle de portail, c’est le socle en béton qui porte les piliers du portail.

Le seuil du portail en béton est donc une sorte de poutre en béton armé enterré sous l’accès qui maintient les poteaux tenant le portail, pour que ce dernier soit stable et dur. Seule la partie supérieure du seuil reste visible, les autres parties sont enfouies.

En bref, le seuil constitue la fondation du portail coulissant qui maintient les piliers et supporte le rail. Une telle structure doit être solide et bien calculer face au poids du vantail et des charges des véhicules qui y passent.

Les bonnes dimensions pour le seuil de votre portail coulissant

Avant de construire le seuil de votre portail en béton, il faut avoir les bonnes dimensions, c’est-à-dire la longueur, la largeur et la profondeur. Vous pouvez télécharger un plan de portail coulissant gratuit ou un schéma de pose d’un portail coulissant.

Longueur

Pour déterminer la longueur totale utile à votre seuil de portail coulissant, il faut additionner celle du passage ou l’écart entre les deux piliers, et la longueur de dégagement du portail quand il est ouvert.

Afin que vous ne vous y perdiez pas, ces données sont livrées avec les documents sur la pose de portail coulissant que vous avez acheté.

En général, la longueur totale de la semelle en béton à couler sous le portail est le double de celle de passage du portail, à laquelle on ajoute 50 cm de marge. En guise d’exemple, prenons un portail de 3 m 50 de passage, celui-ci a donc besoin de 7 m 50 à l’ouverture, c’est la longueur totale qu’il occupe.

Largeur

La largeur du seuil sera celle des piliers, de sections 30X30 ou 40×40, à laquelle s’ajoute 20 cm pour le support du rail, en option, il faut additionner la zone d’installation du moteur.

Profondeur

Afin d’optimiser la stabilité de votre portail coulissant, le seuil doit avoir une certaine profondeur pour résister aux intempéries. La profondeur sera déterminée par la nature du terrain et les aléas climatiques de votre région.

Alors, si vous êtes dans une région tempérée, une profondeur de 0,50 mètre est le minimum. Au cas où vous êtes situé sur une montagne, il faut creuser 1 mètre de profondeur ou plus. Après avoir mesuré toutes ses dimensions, on passe ensuite au creusement de la tranchée.

 

Creuser la tranchée pour le seuil

Procédez alors à la tracée de votre ouvrage par du cordeau, avant de creuser la tranchée selon les mesures du seuil de portail. Faites-le avec une pelle ou une minipelle mécanique.

Pour la largeur, il faut prendre en compte l’épaisseur du coffrage pour que les planches s’alignent parfaitement au seuil du portail coulissant. Pour cela, assurez que la largeur de la tranchée soit 10 cm plus large que celle du seuil.

 

Tableau comparatif

 

Le bon
Le mauvais
Conclusion
Prix

 

Compacter le fond

Pour stabiliser le coffrage et la fondation du portail coulissant, mettez au même niveau le fond de la tranchée en le compactant avec une dame manuelle. Cela permet d’avoir une finition linéaire de l’ouvrage.

 

Installer le coffrage

L’installation du coffrage, c’est la mise en place de planches aux dimensions du seuil, en mesures internes. Placez-les sur le fond et les bords de la tranchée.

Pour obtenir les bonnes dimensions au niveau de la largeur du seuil, il faut que l’écart entre les planches soit ajusté. On peut y procéder par différentes façons :

– la première option, c’est d’utiliser des tasseaux en bois ayant la même longueur que la largeur du seuil. Ensuite, il suffit de fixer des tasseaux en perpendiculaire entre les planches, le temps de couler le béton à moitié pour stabiliser la position des planches.

– on peut également maintenir les planches du coffrage par des cales sur les côtés tout en respectant la bonne largeur.

– on peut aussi soutenir le coffrage avec des piquets.

Dans tous les cas, vérifiez que les planches sont bien droites et horizontales avec les bonnes dimensions.

 

Poser l’armature

Le ferraillage, c’est la mise en place de l’armature de la semelle dans le coffrage suivant l’axe du seuil. Pour mieux supporter les charges de chaque passage, optez pour des armatures pour semelles filantes prêtes à l’emploi.

Afin de garantir un enrobage intégral des armatures, placez-les à 5 cm du fond du coffrage avec des écarteurs en plastique. Pensez à mettre en place des aciers d’attente pour recevoir après les futurs piliers de votre portail coulissant. Assurez-vous qu’ils sont bien fixés aux armatures de la semelle avec des fils à ligaturer pour qu’ils soient stables lors du coulage du béton.

Ces aciers de chaînages ou ces fers de poteaux devront dépasser de 60 cm la partie supérieure du seuil.

Penser au passage des câbles

Pour la pose du moteur d’un portail coulissant, anticipez le passage des câbles en installant des fourreaux dans la semelle de béton. Vous pourrez ainsi assurer l’alimentation du moteur et l’éclairage sur l’accès.

 

Utiliser du béton prêt à l’emploi

Calculez la quantité nécessaire

Pour calculer la quantité de béton nécessaire pour la fondation du portail roulant, il suffit de définir la surface totale du seuil en mètres carrés, c’est-à-dire l’aire de chaque section de la fondation.

Puis, multipliez par l’épaisseur de la semelle et vous aurez le volume en mètres cubes du béton à couler.

Si vous vous perdez, faites des recherches sur Internet sur la maçonnerie d’un portail coulissant.

Passez votre commande

Afin que votre fondation de portail coulissant soit prête à temps, il est plus judicieux de procéder au coulage du béton dans les 24 heures qui suivent l’achèvement de la tranchée et du coffrage.

Pour éviter les encombrements d’une bétonnière et gagner une journée de travail, optez pour le béton prêt à l’emploi pour fabriquer votre portail coulissant. Vous passez votre commande en ligne ou par téléphone, et vous disposez d’un chantier de bétonnage rapide, pratique et en toute tranquillité.

 

Le coulage du béton

Quand votre camion à toupie arrive sur votre chantier, assurez que c’est la commande que vous avez, puis passez au coulage du béton dans les secondes qui viennent.

Coulage

Il faut couler le béton prêt à l’emploi directement dans le coffrage. Afin de garantir un bon compactage du béton, il faut chasser l’air à l’aide d’une aiguille vibrante. Veillez également à un bon enrobage de toute la semelle pour que le béton soit uniforme, ceci renforce également la solidité du seuil.

Mise à niveau

À la fin du coulage, uniformisez la surface supérieure du béton avec une règle à niveau.

Finitions

Quand le béton est bien mis à niveau, procédez à un talochage sur l’ensemble de la surface avec des mouvements circulaires. Puis, lissez le béton délicatement avec une lisseuse. Soyez exigeant à la planéité de la semelle afin d’assurer la fluidité du passage du portail sur le rail, évitez qu’il y ait des points durs. Pour avoir une finition plus esthétique, arrondissez les bords au niveau du sol avec un fer à marche.

Décoffrer après le séchage 

Selon le type de béton que vous avez commandé, le séchage dure au moins 24 heures après le coulage du béton. Pour le décoffrage, munissez-vous d’un marteau, d’un burin et d’un pied-de-biche pour retirer chaque planche qui servait de coffrage. Afin que votre fondation de portail coulissant reste bien stable, il faut remplir de terres l’espace occupé par le coffrage.

 

Comment faire la fondation d’un portail coulissant ?

Si vous voulez équiper votre propriété d’un portail coulissant, pensez tout d’abord à la structure de la fondation, puis aux piliers avant l’installation. Pour supporter votre portail coulissant, calculez les dimensions pour mettre le coffrage et commandez la quantité de béton nécessaire pour avoir un seuil solide.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES