Les pas pour configurer un NAS Synology

Dernière mise à jour: 06.10.22

 

Un NAS ou Network Attached Storage est un périphérique de stockage dans lequel vous pouvez garder des fichiers qui vous sont précieux dans le but d’y accéder facilement en naviguant sur le Web ou en utilisant une application. Synology offre une meilleure gestion de ces fichiers à travers son DiskStation Manager. Néanmoins, si vous n’êtes pas vraiment calé en informatique, installer un NAS synology peut être compliqué. Suivez alors les directives que nous donnons dans ce guide.

 

Faire le choix du NAS et le brancher

Avant de lancer l’installation, vous devez sélectionner un NAS en fonction du nombre de baies et de la performance de son processeur. Pour bien choisir son NAS, les éléments qui facilitent sa connexion sont aussi à privilégier. Vous devez également prendre en compte votre budget.

Pour Synology, il existe des modèles d’entrée de gamme qui sont à la hauteur des périphériques de qualité supérieure. Dans cet article, nous avons donc opté pour le Synology server NAS DS 218 play à 2 baies qui intègre 2 disques durs HDD ou SSD. Afin de mettre en place ces derniers et connecter le NAS à un réseau, il faudra d’abord assembler les disques en accédant aux biais. Vous devez enlever les 2 vis situées à l’arrière et tirer le capot du serveur à l’avant pour l’ouvrir. Ensuite, vous devez insérer les 2 disques HDD ou SSD et les maintenir à l’aide de vis dans le bundle.

Pour lancer l’installation du NAS synology, vous devez le refermer et visser son capot afin que les disques soient bien fixés à l’intérieur. Maintenant, vous devez alimenter le serveur NAS à l’aide d’un câble réservé à cet effet et le relier à un réseau en vous servant de son port RJ45. La façon la plus simple d’établir cette connexion du NAS est de le brancher directement sur votre routeur par exemple.

Démarrez le NAS pour accéder à son interface

Pour bien installer un serveur NAS et configurer Nas Synology, vous devez commencer par le mettre en marche. Pour ce faire, il faudra appuyer sur le bouton Power visible sur l’unité. Afin d’être sûr que le démarrage se fasse sans encombre et que tout fonctionne correctement, vous entendrez un grattement venant des disques durs et verrez des indicateurs lumineux qui clignotent pendant que le server initialise son installation. Vous devez attendre 10 secondes environ avant qu’un bip vous signale que ce démarrage est finalisé. 

Ce bip peut également vous alerter sur une erreur dans d’autres cas. Une fois que la connexion du NAS synology au réseau est achevée, vous pouvez passer à la configuration du NAS synology. Cependant, cette étape n’est possible qu’en accédant à son interface à travers le DiskStation Manager ou DSM.

Cette application vous permettra d’accéder à NAS synology depuis internet. Pour ouvrir cette interface, vous devez saisir son adresse IP dans la barre d’adresse. Vous pouvez obtenir les informations concernant cette adresse IP du NAS synology en utilisant des outils pratiques et gratuits tels que l’Advanced IP Scanner. Fort heureusement, le constructeur Synology a pensé à tous les détails et n’a pas oublié de vous simplifier la tâche en offrant un assistant accessible sur macOS et Windows. Ce dispositif a été conçu pour repérer les Nas Synology connectés à votre réseau et fournir des informations relatives à chaque NAS. L’outil permet aussi de les allumer à distance, de les installer et d’ouvrir leur interface. Vous pouvez donc vous servir de cet assistant ou procéder de la manière la plus pratique qui est de chercher le serveur sur le site http://find.synology.com.

Le NAS relié à votre réseau sera affiché clairement avec quelques informations le concernant tel que son adresse IP, son statut ainsi que son adresse MAC. L’installation du DSM ne débutera que quand vous aurez accepté toutes ses conditions générales d’utilisation. Il se peut qu’une migration de données soit réalisée dans le cas où vos disques durs renferment des documents issus d’un ancien serveur Synology qui a été connecté à votre réseau. 

Vous êtes libre de conserver ou non des paramètres qui ont été installés auparavant. En outre, pour éviter de rencontrer des difficultés à chaque fois que vous souhaitez vous rendre sur le NAS, il vous suffit de retenir son URL en le plaçant en favoris dans votre navigateur. Cette URL doit être composée du http qui indique que l’accès du NAS se fait depuis le Web. Elle présente également l’adresse IP du server et le numéro du port utilisé par Synology.

 

Configurer le NAS

Pour configurer le NAS synology, vous devez mettre en place le DSM. Pour y arriver, il faudra l’installer en effaçant le contenu des 2 disques durs. Cette opération durera quelques minutes. Lorsque l’application est installée, votre NAS redémarrera. Un bip vous indiquera la fin de la mise en place du DSM. En outre, la configuration synology par défaut du server fait que ce dernier est programmé afin d’utiliser les disques en mode miroir, c’est-à-dire que le fonctionnement de ces 2 composants est complémentaire. 

Vous ne risquez donc pas de perdre vos données stockées dans le NAS si jamais l’un des disques est endommagé. Pour accroître les performances du NAS, Synology se sert également de son Hybrid RAID ou Synology SHR. Néanmoins, si ces paramètres ne vous conviennent pas, vous devrez installer les options de gestion du stockage avant de faire un quelconque ajustement.

Maintenant que l’interface est ouverte, vous devez remplir un questionnaire et nommer le NAS. Il est recommandé de saisir un nom court faisant référence à la fonction attribuée au périphérique. Vous devez aussi créer un compte administrateur sur le NAS en entrant un nom et un mot de passe. Sur ce point, vous devez être vigilant et essayer de composer un mot de passe difficile à deviner pour éviter qu’un autre utilisateur connecté à votre réseau NAS puisse le savoir et accéder à votre NAS à votre insu. 

Le cas échéant, cet intrus aura un contrôle total sur votre NAS et pourra modifier des paramètres librement. Une fois le compte créé, on vous demandera d’employer un identifiant Quick Connect synology pour un accès facile et plus rapide à votre NAS. Ignorez cette étape et validez votre choix. Vous devez également passer l’installation des outils de bases disponibles sur Synologie et terminez la mise en place de l’interface en cliquant sur « exécuter ».

Accéder à DSM

Le 1er réflexe à avoir quand vous avez fini d’installer un NAS et son interface de gestion est d’activer sa mise à jour automatique. Cela vous évitera de perdre toutes vos données importantes si jamais votre serveur NAS présente une faille ou rencontre un problème. Maintenant, DSM vous invite à le découvrir davantage en vous orientant vers les éléments de base qui composent le NAS et qui seront utiles pour une meilleure gestion. Pour ce faire, un assistant pourra vous aider. Vous assimilerez aisément tout ce qu’il y a à savoir sur ces éléments.

Par ailleurs, sur le NAS, il existe des raccourcis de vos applications favorites et une liste des applications disponibles que vous pouvez consulter en appuyant sur un bouton situé en haut à gauche. Pour en choisir une, faites un clic droit sur l’outil que vous souhaitez afficher sur le bureau. De plus, 4 zones sont positionnées en haut à droite sur l’interface. Elles permettent une meilleure gestion du NAS. Vous avez la zone de notification qui, comme son nom l’indique, vous fait part de toutes les alertes du système. En la configurant, vous pourrez organiser les messages et décider quoi afficher. Il y a ensuite la zone de l’utilisateur où vous pouvez éteindre ou redémarrer le système de stockage. Pour vous déconnecter, vous devez également vous rendre dans cette partie.

D’autres options comme la modification du mot de passe, la vérification des connexions et des paramètres d’affichage du bureau ou encore l’ajout de services pour l’envoi d’email y sont aussi disponibles. Vous avez la zone de recherche qui vous aide à retrouver des documents ou l’emplacement des fonctionnalités dont vous avez besoin. Enfin, il y a la barre Widget qui montre visuellement les informations sur le NAS. Ces 4 zones peuvent être redimensionnées ou déplacées selon la disposition que vous souhaitez. Il est également possible d’ajouter d’autres éléments sur le stockage en fonction des tâches que vous devez réaliser.  

 

Comment débuter ?

Quand vous avez fini de configurer un NAS Synology, vous devez commencer à l’utiliser. N’hésitez surtout pas à recourir à l’application « aide » sur le bureau si vous avez un quelconque doute sur les démarches à suivre. Bien sûr, les applications installées sur le serveur sont encore insuffisantes, mais vous pouvez les multiplier en employant le centre de paquets. Pour accéder aux paramètres, vous devez cliquer sur le panneau de configuration. En outre, pour naviguer dans vos dossiers, vous devez vous servir de l’explorateur File Station. Toutefois, au début, ils sont vides et il est donc nécessaire de les créer.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES